Voyage à Madagascar : L’emblème de la nature sauvage

des parcs à Botswana
Visite des parcs naturels insolites de Botswana
6 novembre 2015
croisière aux caraïbes
Tout les amoureux des mers souhaitent une croisière aux caraïbes !
6 novembre 2015
la nature sauvage

Madagascar, l’île rouge est une destination-voyage qui convient parfaitement aux amoureux de la nature en raison de sa magnifique biodiversité. Tout dans cette grande île de l’océan Indien démontre l’importance de la préservation de la nature. N’hésitez pas à faire le voyage ! Vous n’allez rien regretter.

Visiter les parcs nationaux

Il fut un temps où Madagascar était un pays de verdure. Aujourd’hui, plantes et animaux sont menacés de disparition en raison d’une forte exploitation de la forêt et des trafics d’espèces endémiques. Voilà pourquoi, plusieurs parcs nationaux ont été créés afin de protéger la richesse écologique exceptionnelle qui subsiste. Des parcs nationaux sont considérés Patrimoine Mondial de l’Unesco et ils vous feront découvrir la nature sauvage dans toute sa splendeur. Une randonnée pédestre dans les parcs, de jour comme de nuit, vous fera découvrir des lémuriens que vous ne trouverez nulle part ailleurs.

Visiter les îlots Malgaches

Les amateurs d’écotourisme trouveront leur bonheur dans les îlots qui gravitent autour de la grande île. Sur l’île de Sainte-Marie, les baleines viennent mettre bas à une certaine période de l’année. Elles peuvent être approchées à plus de 200 m. À Nosy Be, l’on peut voir une horde de dauphins s’amuser durant l’été. Si vous trouvez un bon guide, celui-ci vous organisera des séances de nage, de photo ou simplement d’observation. Toutes les petites îles Malgaches sont préservées et sont les témoins de la beauté de la nature sauvage.

Visiter des formations uniques au monde

Dans le centre-ouest de la grande île se trouve le parc national Tsingy de Bemaraha qui est une représentation incomparable de la nature sauvage et préservée. Il s’agit de formations calcaires engendrées par un dépôt de fossiles et de coquillages morts il y a déjà plus de 200 millions d’années. Elles ont été façonnées par les effets du temps et de l’eau pour former plus 72 300 hectares de plaques calcaires. Cela fait des millions d’années que les Tsingy ont pris cette forme de massifs aux allures impressionnantes. Ils servaient autrefois d’habitation pour les Vazimba, les premiers Malgaches, mais aujourd’hui, ils servent de refuge pour des dizaines d’espèces d’oiseaux, de reptiles et de lémuriens.