Que visiter à Bilbao en Espagne en 2 jours?

Bilbao est majestueuse. Une ville au passé industriel qui, peu à peu, a su mettre en valeur le meilleur d’elle-même, en montrant au touriste une infinité de bâtiments monumentaux et un patrimoine à la hauteur des grandes capitales européennes. Elle est entourée de vertes montagnes et la gastronomie est un pilier indiscutable du tourisme.

C’est une ville accessible et pourtant, il ne semble pas être une mauvaise idée de répartir les visites afin de profiter au maximum de chaque minute. Deux jours peuvent suffire pour les visites de ses rues car ses transports sont en communication permanente avec le reste du pays. Profitez de n’importe quel pont, prenez un billet pour l’AVE, et venez dans ce Bilbao traditionnel et modernisé pendant deux jours.

Premier jour à Bilbao

Le premier jour dans la ville pourrait être réservé à la vieille ville de Bilbao. Connue sous le nom des sept rues (bien qu’il y en ait eu d’autres plus tard), c’est la partie la plus emblématique de la ville. Une petite ville avec des coins comme Somera, Artecalle, Tendería, Belosticalle, Carnicería Vieja, Barrencalle et Barrena. Casco Viejo est un endroit parfait pour se perdre, pour connaître des symboles architecturaux tels que sa Plaza Nueva. C’est une élégante enceinte néoclassique de 64 arcs soutenus par des colonnes toscanes et parsemée de multiples terrasses pour prendre un verre.

La Cathédrale de Bilbao et les églises de San Antón, San Nicolás et Santos Juanes se situent dans ce quartier. L’église de San Nicolás est le plus ancien bâtiment de la vieille ville.

Tout près de cette place se trouve le Musée Basque de Bilbao:  musée Archéologique, Ethnographique et Historique Basque . Sa mission est claire : la conservation et la diffusion de la tradition du peuple basque au fil des siècles. Le musée Vasco abrite une belle collection ethnographique avec une immense maquette en relief de la Biscaye au dernier étage. Les objets présentés portent surtout sur les activités basques traditionnelles : pêche, tissage du lin, artisanat, travail des métaux… Au centre du cloître classique se dresse la mystérieuse idole de Mikeldi.

En vous promenant dans les rues de cette partie de Bilbao, vous pourrez admirer l’architecture la plus traditionnelle: des maisons de trois étages, avec des points de vue et des balcons sur leurs façades. Vous trouverez de véritables œuvres d’art comme les palais de Mazarredo, Arana, Cortázar ou Allendesalazar.

Il y a d’autres bâtiments importants, tant dans la partie ancienne que dans les environs, que vous pouvez visiter pendant cette journée, comme le Palais de la Bourse et l’Hôtel de Ville de Bilbao.

Le Palais Yohn est un centre culturel dont le nom de “Bourse” vient d’une bourse d’emploi de marchands ou d’un commerce qui s’est établi avec cette appellation.

La Casa Consistorial (hôtel de ville) montre une décoration intéressante, surtout en son intérieur: mobilier, lampes, tableaux, verrières, sculptures et bustes, vases… Vous pouvez aussi admirer le salon Arabe, peint par l’artiste José Soler en imitation marbre, bois et ivoire. C’est sur les rives de la ria que se dresse l’hôtel de ville de Bilbao. Ce bâtiment occupe l’emplacement de l’ancien couvent San Agustín.

Non loin de là, au bord de la rive de la ria se trouve le marché de la Ribera. Cet édifice de style éclectique abrite l’un des plus grands marchés couverts d’Europe avec ses 10 000 m² de superficie. Cette place n’a que de bonnes avis pour les visiteurs qui s’y sont déjà rendus.

A l’heure du déjeuner, vous n’aurez aucun souci pour vous trouver à manger car à Bilbao la bonne nourriture abonde. De plus, le fait d’être dans le centre facilitera les choses, car de nombreux bars à pintxos vous attendent.

Dans l’après-midi, il serait peut-être bon de se concentrer sur la Ria del Nervion. L’artère principale de la ville. Aimeriez-vous faire une promenade en bateau ? Vous pourrez alors observer tranquillement d’autres parties de la ville. Visitez les 9 ponts de Bilbao, voyez San Mamés, le palais Euskalduna, la tour Iberdrola ou l’impressionnant musée Guggenheim.

Durant votre séjour, vous pouvez visiter l’Ensanche de Bilbao: arrêt de métro: Abando / Moyua / San Mames. A la fin du XIXème siècle, la ville concentrée dans le Casco Viejo devait s’agrandir, tandis que de l’autre côté de la ria les vallées fertiles d’Abando attendaient de devenir le nouveau centre de Bilbao. Les architectes Alzola, Achúcarro et Hoffmeyer ont réalisé ce projet tangible, en rendant possible l’Ensanche de Bilbao. La bourgeoisie s’est installée dans ces nouvelles rues, où elle a érigé ses maisons et ses commerces.

Deuxième jour à Bilbao

Le deuxième jour devrait être réservé à l’un des plus importants musées du monde, le musée Guggenheim. Ce musée d’art contemporain impressionne déjà de l’extérieur, par cette grande masse de métaux qui éblouissent. Il a été conçu par l’architecte canadien Frank O. Gehry et a été inauguré en octobre 1997. C’est l’un des cinq musées de la fondation Solomon R. Guggenheim.

Le musée présente toujours des expositions temporaires remplies d’œuvres du Guggenheim de New York, ainsi que des œuvres prêtées par d’autres grandes institutions artistiques internationales. Elle possède également sa propre collection avec un large éventail d’auteurs, de Chillida à Badiola, dont Irazu, Mari Lazkano, Darío Urzay, Miquel Barceló, Antoni Tàpies et Richard Serra, parmi beaucoup d’autres.

Vous pouvez accompagner cette visite d’autres visites à proximité, comme le Campo de San Mamés, le Palais Euskalduna ou le Musée des Beaux-Arts.

Le Campo de San Mamés est un stade de football surprenante. Il accueille les matchs à domicile de l’Athletic Bilbao.

Le Palais Euskalduna quant à lui est un centre de congrès et de la musique. Il comprend des espaces pouvant recevoir des spectacles scéniques, des réunions et autres actes du monde des affaires. C’est le plus grand palais du Pays Basque.

Le musée des Beaux-Arts est situé dans la ville de Bilbao. C’est actuellement l’un des principaux musées de peinture et sculpture du pays. Il conserve d’illustres exemples d’art ancien, moderne et contemporain, et particulièrement la peinture de l’école espagnole et l’abondante présence des artistes basques, dont il possède la plus importante collection d’œuvres. 

Aussi, il serait très intéressant de visiter le funiculaire de la ville, le funiculaire Artxanda. Du sommet du mont Artxanda, vous aurez les meilleures vues de la ville, et pas seulement de Bilbao. Vous pouvez aussi voir la côte, avec les deux côtés de la Ría del Nervión. Vous pouvez également faire des promenades relaxantes et déguster une excellente cuisine locale lors de cette visite.

San Felipe constitue le cœur de la vieille ville. Casco Viejo. Le quartier comprend des sites de l’ère coloniale comme la cathédrale métropolitaine avec ses tours jumelles et le Palacio de las Garzas, siège de la présidence se trouvant en front de mer. La ville est réputée pour ses restaurants et sa vie nocturne animés, ses salons à cocktails et ses bars.

Vous pouvez aussi faire un détour au theatre arriaga. Traduit de l’anglais-L’Arzaga antzokia en basque ou le Teatro Arriaga en espagnol est un opéra à Bilbao. Il a été construit en style néo-baroque par l’architecte Joaquín Rucoba en 1890, le même architecte qui a construit l’hôtel de ville. Ce bâtiment sublime est inspiré de l’Opéra de Paris.

Lorsqu’il s’agit de séjourner à Bilbao, bien que n’importe quelle région puisse être bonne, n’oublions pas que la vieille ville est la plus animée. Si vous voulez vivre la nuit, cherchez un hôtel à Bilbao dans ces rues. Si vous préférez plus de silence et de repos, optez pour des régions plus éloignées.

Saint-Sébastien est un exemple de destination non loin de là. C’est une ville balnéaire du golfe de Gascogne, au Pays basque espagnol, une région montagneuse. La plage de la Concha et la plage d’Ondarreta la rendent célèbre.

Les meilleures lieux à visiter dans cette régions sont la vieille ville de San Sebastian, les musées de Saint-Sébastien, le Mont Igeldo et le Mont Urgull, la Baie de la Concha, les sculptures en plein air, les célèbres pintxos.

Un pintxo, ou pincho, est une tranche de pain sur laquelle on place une petite ration de nourriture. Pendant votre voyage dans les Pays basque, faites la tournée des bars à tapas.