Les cinq plus beaux villages du Maroc

Le requin-baleine sur la côte de Quintana Roo au Mexique
28 août 2020
La zone dorée de Mazatlán en été au Mexique
28 août 2020

Le Maroc est un endroit incroyable pour voyager. Quand on arrive dans ce pays, il est impossible de ne pas remarquer un changement culturel fort, même si on pense que le Maroc est assez occidentalisé ; et c’est que les paysages, les odeurs, les couleurs, les vêtements, la nourriture et les traditions, vous rappelleront que vous êtes très loin de chez vous.

Les grandes villes comme Casablanca ou Marrakech ont beaucoup à montrer, mais sans aucun doute, on retrouve le charme du Maroc dans ses villages ; et il est possible de trouver des endroits merveilleux comme Chauen ou Fès, n’étant pas de loin les plus authentiques des endroits dans ce pays. Ces deux villes sont pratiquement les symboles du Maroc. Mais il existent d’autres villages marocains qui ont eux aussi leur charme.

La merveilleuse ville d’Aït-ben-Haddou

On commence par Aït-ben-Haddou. C’est une ville fortifiée située dans la province d’Uarzazate. Ses grands murs en pisé surprennent depuis la route, donnant l’impression qu’on entre dans un décor de cinéma, une sensation qui ne trompe pas, et c’est que cette ville, en plus d’être considérée comme patrimoine mondial, a été le théâtre de nombreux tournages de films tout au long de l’histoire. Ainsi, des titres comme Lawrence d’Arabie, le Joyau du Nil, Jésus de Nazareth ou plus actuel comme Prince de Perse, Babel ou le royaume des cieux et Gladiateur, y ont été tournés, même dans certaines de ses scènes.

Moulay Idriss, Maroc

Moulay Idriss est une autre de ces villes qui vont nous faire tomber amoureux. Il est situé à environ 25 km de Meknès, au sommet d’un rocher et dominant une large vallée.

C’est une ville sainte plus que habituée aux pèlerinages et aux visites des touristes curieux ; et c’est qu’elle a une revendication assez importante, le sanctuaire de la dynastie Idris, ou ce qui est le même, les premiers colonisateurs musulmans du Maroc. Il est vrai qu’on ne peut pas entrer dans cette mosquée, mais la disposition du village, ses rues sinueuses et ses belles couleurs seront des raisons plus que suffisantes pour s’y promener.

Cheminée de Tineghir

Une autre ville à souligner est Tineghir. Il est situé au pied de l’Atlas, une enclave pleine de beauté. Elle a été construite dans une oasis, donc, peu à peu les maisons ont proliféré en profitant de cette zone verte entre tant de rochers et de paysages de montagne. La vérité est que la différence entre le paysage est vraiment frappante, trouvant de temps en temps des palmiers qui s’élèvent défiant l’aridité de la région.

La ville portuaire et touristique d’Essaouira

Essaouira est un autre des endroits préférés quand on voyage au Maroc, les raisons ne manquent pas, et c’est qu’on est face à une ville côtière d’une beauté exceptionnelle. Baignée par l’Atlantique, elle possède des coins aussi merveilleux que sa médina, qui a été déclarée patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO. Des murs, de belles côtes pleines de mouettes et des façades blanches feront de notre séjour à Essaouira une expérience inoubliable. Se promener dans ses rues, la meilleure façon de le connaître, sans oublier qu’ici, ne pas goûter un plat à base de poisson frais de la mer serait un péché.

Asilah : une ville marocaine à ne pas manquer

Finalement, nous avons approché Asilah, un endroit avec un sort vraiment magique. C’est également un lieu côtier, situé à seulement 46 km au sud de Tanger et à environ 110 km de Ceuta.

Nous pouvons nous promener dans ses rues, entrer dans les entrailles de la ville sans prendre aucune carte, et on sait déjà qu’ici au Maroc, en entrant dans une ville, ce type de modernité nous est peu utile.

Nous pouvons aussi nous promener dans la ville, près de la mer, et voir les restes d’un mur qui nous parle d’une Asilah chargée d’histoire, un endroit parfait pour se perdre.

Ce sont sans aucun doute quelques-uns des plus beaux villages. Des lieux qui méritent vraiment d’être visités au Maroc.