Les parcs nationaux et les zones protégées les plus attrayants du Costa Rica

Une des destinations à ne pas manquer lorsque vous passez au Costa Rica sont les parcs nationaux. Des endroits magnifiques qui réservent des moments de découvertes et de détentes. Chaque parc se trouve dans une région bien distinguée plus ou moins facile d’accès.

Du tourisme écologique

Le Costa Rica est une des destinations qui ne cessent de surprendre. C’est l’un des endroits les plus convoités lorsqu’il s’agit de réaliser un voyage dans le bassin des Caraïbes. Cela est témoigné par de nombreux touristes ayant réalisé des détours dans les zones. Ce pays propose en effet un nombre infini de fraîcheur de soleil, de plage, de montagne, de jungle et principalement un grand écotourisme.

C’est l’une des rares destinations internationales proposant de réelles options de tourisme écologique. Les parcs nationaux et les zones protégées sont, pour cette raison, les revendications les plus importantes du pays. Bien qu’ils soient nombreux, il existe quelques points essentiels à garder l’esprit pour voyager au Costa Rica.

Dans les différentes zones, il existe de grandes variétés de plages, de montagnes, de mangroves et de forêts réparties sur ses 56 938 hectares.

Les parcs nationaux

  • Le parc national du volcan Tenorio

C’est l’un des endroits les plus magiques qui vous ne devrez pas manquer sur la route du Costa Rica. Il est situé dans la Cordillère du Guanacaste, au nord-ouest du pays. Il est formé de forêts tropicales et de forêts de nuages. La forêt possède également des zones vierges où vivent certaines espèces menacées, comme le tapir, le puma ou le tepezcuintle.

  • Le massif volcanique

 Il est formé de 5 cratères inactifs. Ses principales attractions sont : la cascade de la rivière Céleste, de nombreuses sources chaudes, l’observation des animaux et le magnifique Teñidero ainsi que la belle rivière Celeste, dont le nom révèle déjà des atouts performants du parc.

  • Le parc national Manuel Antonio

 Ce parc est situé dans la province de Puntarenas. C’est l’un des plus célèbres parcs et le plus visité de tout le pays grâce à son accès facile. Il est en effet important de savoir que tous les coins naturels du pays n’ont pas un accès facile. C’est pourquoi il est toujours conseillé de se faire aider par des guides.

Le parc national Manuel Antonio au Costa Rica

  • Le parc national de Corcovado

Dans la province de Puntarenas, demeure l’une des plus importantes zones de conservation du pays. Il est possible de découvrir différents sites : des forêts de montagne, des forêts marécageuses, des mangroves ou de la végétation côtière. Cette variété fait que le parc est reconnu comme l’un des rares endroits au monde qui présente une grande biodiversité.

  • le parc national du volcan Irazú

Un autre endroit qui devrait figurer sur cette liste. C’est le plus haut volcan du Costa Rica qui se trouve à 3 432 mètres d’altitude. Il est vrai que la faune est rare à cet endroit en raison des éruptions constantes de cendres et de l’acidité du terrain. Cependant, le charme réside dans le cratère principal du volcan qui révèle une sorte de paysage lunaire qui captive les yeux.

  • Le parc national de Rincón de la Vieja

Situé entre les provinces de Guanacaste et Alajuela, c’est est un bel endroit de 14 161 hectares. Elle a été déclarée patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO. Il a eu ce titre en raison de l’importance de son habitat naturel qui met en valeur la seule forêt sèche entre le Mexique et le Panama. La variété des paysages est écrasante : des paysages volcaniques, des mares de boue, des émanations de vapeur et des rivières pleines de belles chutes d’eau.

  • Le parc national de Tortugero

Il est situé dans la province de Limon et se met en évidence grâce à plusieurs atouts. Son principal attrait, outre les forêts tropicales ou les lagunes et les canaux navigables, il est l’un des sites les plus importants pour la nidification des tortues de mer. Bien évidemment, il y a d’autres animaux tels que des singes, des iguanes, des jaguars, des crocodiles ou des pumas.