Les meilleures régions pour cueillir des champignons

volcan de Lemptégy
Les plus beaux volcans de France
30 juillet 2021

Ludique et tout aussi divertissante, la ramasse de champignons est une activité parfaite à faire en famille. Alliant l’utile à l’agréable, ce passe-temps d’automne compte parmi les plus appréciés pour les bienfaits qu’il offre à plusieurs points. Outre son avantage pour optimiser la curiosité des enfants, l’air frais des forêts n’apporte que du bien.

Rien de plus relaxant en effet que de se promener en pleine nature, panier sous le bras, couteau en poche pour faire le plein de champignons. Cèpes, lactaires délicieux, girolles, trompettes de la mort, ces derniers seront donc l’ingrédient roi de nos petits plats d’automne. Rendez-vous sur le site www.campeuramateur.com pour y découvrir des conseils sur l’indispensable couteau à champignons.

Pour s’assurer de pouvoir se lancer dans une chasse aux champignons satisfaisante, choisir le territoire de ramasse est essentiel.

Zoom sur les meilleures régions où la pousse de champignons permettra de réaliser une bonne cueillette, selon les règles bien sûr !

Île-de-France

Contrairement à ce que peuvent penser la majorité des individus, la région Île-de-France compte plusieurs variétés de champignons sur son territoire. Vous assurant un panier (et même deux) bien garni, ces coins d’’Île-de-France permettent aux chasseurs de repartir avec un nombre important de champignons :

  • Seine-et-Marne : Forêt de Villefermoy, Massif de Conquinbus qui fait partie intégrante de la forêt de Fontainebleau, forêt de Gretz-Armainvilliers, forêt de Montceaux, forêt de Jouy, Bois de Malvoisine. Comptant plusieurs endroits propices à une cueillette satisfaisante, la Seine-et-Marne est un bon terrain de jeu en automne pour les cueilleurs.
  • Val d’Oise : sur sa superficie de 1246 km², le Val-d’Oise compte également des recoins qui regorgent de diverses variétés de champignons qui n’attendent que d’être cueillies. La forêt de Montmorency, surtout au niveau du domaine de la chasse et le Coteau du Vexin sont deux espaces bien reconnus pour la présence de champignons comestibles. De même, la forêt de L’Isle-Adam compte également 2 espaces de récoltes bien spécifiques à savoir près du carrefour Lorenz et le carrefour Vicaire.
  • Yvelines : plusieurs forêts des Yvelines peuvent être la scène d’une récolte fructueuse de champignons. Forêt départementale de Sainte-Apolline, forêt de Rambouillet, Forêt domaniale de Bois-d’Arcy, Forêt domaniale de Saint-Germain, Forêt départementale des Flambertins. Autant d’espaces à champignons qui n’attendent que les amateurs de collectes.
  • Bois de la Grange au Val-de-Marne.

Définis comme marchés à ciel ouvert, ces zones de cueillettes d’Île-de-France sont bien connues des amateurs de champignons. La majorité des types de champignons peuvent être trouvés au sein des forêts et coins de cette région. Cèpes de bordeaux, girolles, bolets, trompettes, coulemelles, chanterelles… avec une grande attention et surtout un peu de recherche, vous êtes assuré de repartir avec une grande variété de champignons.

Nouvelle-Aquitaine

Territoire de prédilection des cèpes, la région de la Nouvelle-Aquitaine reste un coin de prédilection pour réaliser une bonne cueillette de champignons. Reconnu comme étant le roi des champignon, le cèpe pousse abondamment dans cette région au niveau des forêts de chênes, les hêtres, forêts de châtaigniers et de pins.

Les coins reconnus pour la pousse à profusion du cèpe se trouvent majoritairement en Gironde. Langon, Cadillac, Landiras et Bazas sont les communes les plus fréquentées par les chasseurs de champignons. Cette forte présence des cèpes en Nouvelle-Aquitaine s’explique par l’acidité de la terre Girondaise.

Pays de la Loire

La région des Pays de la Loire est également un excellent endroit où il est bon de se rendre pour faire le plein de champignons. Les coins de la région permettent de trouver de grandes variétés de champignons et surtout de profiter d’une bonne abondance. Pour être assuré d’avoir votre part de champignon cette année, rendez-vous à :

  • La forêt domaniale de Gâvre : défini comme étant l’endroit idéal pour faire sa récolte de champignons, la forêt de Gâvre promet la trouvaille de multiples espèces. Il est possible d’y ramasser 5 kg de champignons par personne sur une cueillette. La condition essentielle pour ne pas revenir bredouille ? S’y rendre à l’heure d’ouverture de cueillette (à 9 heures du matin). Cela, pour emboîter le pas aux nombreux chasseurs de champignons qui s’y rendent tous les ans. Au sein de ses 4 460 hectares, la forêt compte plus de 17 espèces de champignons comestibles.
  • Vendée : Les Vendéens ont le privilège d’avoir un bon choix de forêts au sein desquelles il est possible de réaliser de bonnes cueillettes. Les amateurs des champignons traditionnels comestibles peuvent se rendre à la forêt de Mervent ou celle de Aizenay. Ceux qui veulent se laisser tenter par des espèces hors du commun peuvent se rendre dans la forêt d’Olonne.

Auvergne–Rhône-Alpes

Bien gardé par les connaisseurs de la région pour ne pas accumuler les cueilleurs, l’Auvergne–Rhône-Alpes compte également plusieurs espaces pour cueillir les champignons. Ici, il est possible de trouver la majorité des espèces comestibles qui permettent de réaliser de bons petits plats.

  • Ambérieu-en-Bugey : Girolles, cèpes, chanterelles… vos paniers seront garnis des meilleurs champignons pour vous régaler. Sur les hauts d’Ambérieu, vous pourrez dévaler quelques kilomètres pour atteindre une grande terre de pousse.
  • Forêt des Monts du Lyonnais : très connue comme étant la niche à champignons, la forêt des Monts Lyonnais regorge de trompettes et de chanterelles.
  • Massif du Pilat : comptant plusieurs espèces de champignons, le Massif de Pilat est un endroit parfait pour la cueillette en famille. Ici, vous trouverez en effet de tout pour remplir votre panier : cèpes, trompettes, mousserons des bois, chanterelles, girolles. De quoi satisfaire les amateurs de bons champignons comestibles.