Les endroits à visiter en 4 jours à Copenhague

Copenhague est une très grande ville en matière de tourisme. Néanmoins, en quatre jours environ, les choses les plus importantes peuvent en profitant des environs à un rythme plus ou moins détendu. Pour cela, il est fortement recommandé d’acheter la carte de Copenhague. Avec cette carte, vous pouvez entrer gratuitement dans plus de 70 musées et vous bénéficierez également d’un transport gratuit à toute heure de la journée. La chose qui marque plus les visiteurs à Copenhague est l’ambiance de la ville. Que voir exactement à Copenhague pendant 4 jours ?

Premier jour à Copenhague

Allez-y doucement dès le premier jour. C’est le moment d’entrer en contact avec la ville. Il serait donc bon de se promener dans les quartiers les plus populaires avec une bonne ambiance pour prendre quelques photos. Un centre historique de la ville, est le meilleur endroit pour trouver un logement à Copenhague. Si vous l’avez fait, en ce premier jour, vous pouvez vous promener dans le quartier latin et atteindre le célèbre Strøget, la plus longue rue piétonne de toute l’Europe. C’est sans aucun doute l’un des symboles de la ville, et il y a beaucoup de magasins à voir. Si vous voulez vous promener dans toute la rue, vous pouvez commencer par la place de l’hôtel de ville et vous rendre à Kongens Nytorv, qui est réputée être l’une des plus belles places de toute la ville. Ici, en plus de nombreux bâtiments historiques, vous pouvez voir la belle statue de Christian V. Une visite de cette partie de la ville vous permettra de vous rapprocher des bâtiments les plus intéressants du centre.

Vous pouvez également réserver l’après-midi pour voir un autre des quartiers les plus visités de Copenhague, Nyhavn. C’est le nouveau port, un endroit pittoresque à l’extrême. Ce site était célèbre il y a plusieurs siècles comme étant le lieu où vivaient les marins et les prostituées. Cependant, elle est aujourd’hui un symbole absolu de la ville. Elle possède des maisons peintes de mille couleurs et des restaurants pour tous les goûts. A 15 minutes à pied de l’Opéra et le long du port de Copenhague, vous trouverez la célèbre sirène de Copenhague. N’oubliez pas de prendre des photos de cette sculpture, offerte à la ville par la famille Jacobsen, propriétaire de l’usine Carlsberg. C’est l’un des symboles de la ville et l’un des lieux où la plupart des gens se rassemblent. Si vous avez le temps, vous pouvez terminer la journée en visitant deux bâtiments assez emblématiques, l’ancien bâtiment de la Bourse, couronné par une grande spirale en forme de queue de dragon, et la Bibliothèque royale, le Diamant noir de Copenhague.

Deuxième jour à Copenhague

Vous pouvez réserver cette journée pour voir certains des musées, qui seront inclus dans votre carte de touriste. Vous pouvez commencer par la maison de conte de fées de Hans Christian Anderssen. Il s’agit d’un petit musée situé sur la place de l’hôtel de ville. À l’intérieur, en plus de trouver des informations sur la vie de ce personnage, vous pouvez apprécier la narration de certaines de ses histoires les plus célèbres, comme La petite sirène ou Poucetine. Un autre musée intéressant dans la ville est le NY Carlsberg Glyptotek. C’est l’un des plus importants musées de la ville, avec une magnifique collection d’art ancien, ainsi que des œuvres du XIXe siècle. Vous pouvez voir, entre autres, des sculptures de Degas ou des peintures de Van Gogh. Pendant cette journée, vous pouvez également visiter le créneau de Rosenborg et Kongens Havve, la maison de campagne de la famille royale danoise. Il a un style décoratif des plus chargés, qui attire l’attention dès que vous entrez. Il est rempli de peintures et de meubles de différents siècles, comme les XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles. Un musée plein d’art dont vous tomberez amoureux.

Troisième jour à Copenhague

Vous pouvez passer la matinée du 3 à Norrebro. C’est le célèbre quartier multiculturel de Copenhague. Un lieu plein de lieux alternatifs où il y a aussi un grand terrain de jeu, Superkilen. En plus des magasins et des lieux d’exposition alternatifs, n’oubliez pas de visiter le cimetière de Norrebro. Cet endroit possède les tombes de certains personnages importants du Danemark. Un beau cimetière qui ravira les amateurs de nécro-tourisme. L’autre partie de la journée peut être passée ailleurs, de l’autre côté de la ville. Visitez Christiania. C’est l’un des endroits les plus curieux de Copenhague. C’est une communauté à connotation hippie qui n’a rien à voir avec le reste de la ville. C’est le deuxième endroit le plus visité au Danemark, ce qui devrait déjà dire quelque chose. Vous pouvez visiter cette communauté par vous-même ou dans le cadre de visites organisées. Observez ses façades colorées, les peintures murales et la vie des gens. Toutefois, si vous êtes en visite seule, lisez d’abord les règles de la communauté.

Quatrième jour à Copenhague

Le quatrième jour, vous pouvez visiter le Musée national du Danemark, où vous pouvez passer toute la matinée, et aussi vous rendre aux jardins de Tivoli tout proches, l’endroit idéal si vous allez à Copenhague avec des enfants. Pour compléter la journée, vous pouvez également visiter le célèbre palais d’Amalienborg. C’est la résidence officielle de la famille royale danoise pendant l’hiver. Et surtout, ce n’est pas un palais, mais trois. Les palais Brockdorff et Schack ne sont pas ouverts au public, car ce sont les résidences royales. Mais il y en a deux autres, le palais Moltke et le palais Levetzau. Ce jour-là, s’il reste du temps, vous pouvez également vous rendre sur l’île de Slotsholmen pour visiter le palais de Cristiansborg à Copenhague. C’est le siège actuel du Parlement, et il possède une magnifique tour avec une vue imprenable sur la ville.

D’autres activités à faire pour un week-end à Copenhague

Comme pour chaque visite dans une capitale, un tour dans les parcs et jardins fleuris s’impose pour échapper à l’urbanisation, même si à Copenhague, y a quand même pas de quoi se plaindre. Grâce à la Copenhague Card on en a profité pour faire une petite balade de deux heures en bateau le long des canaux de Copenhague, ce qui nous a offert une toute autre vision de la ville, sorte de vue d’ensemble, comme l’on était à la fois dans et hors de la ville. Ce qu’on aime avec le bateau, c’est le fait de pouvoir découvrir des coins où l’on ne serait pas forcément allés sous un nouvel angle. On se retrouve à voguer au milieu des vieux voiliers, des péniches ou des structures sur pilotis ; on se repose et on en profite. Créé en plein centre ville il y a plus de 150 ans, le parc d’attraction de Tivoli est l’un des plus célèbres au monde, alors on s’est dit que cela valait le coup d’œil. Il se dit même que c’est après avoir visité ce parc d’attraction que Walt Disney a eu l’idée d’ouvrir le premier parc Disney. Ouvert d’avril à septembre, il rouvre également ses portes en décembre pour qu’un marché de Noël puisse avoir lieu. Pour la petite taille relative du parc, puisque situé au centre-ville, on a été étonnés du nombre d’attractions proposées, pour tous les âges et surtout tous les goûts. L’un des forains nous a révélé qu’en été, le parc est souvent un lieu où de nombreux concerts sont donnés, soit dans le Tivoli Concert Hall, soit en plein air. Le parc est vraiment à voir, car il n’est pas banal et chargé d’histoire, de plus, il est situé à seulement deux pas de la Gare centrale.

L’activité idéale pour entamer votre week-end à Copenhague. Tout commence par cette étape incontournable, et n’envisagez à aucun moment de vous déplacer dans Copenhague en taxi, non, ici qu’il fasse beau ou qu’il pleuve, se déplacer à vélo fait intégralement partie du mode de vie local. Le nombre de vélos présents dans la ville peut surprendre les touristes, beaucoup plus nombreux que les voitures. Il y a même la possibilité de mettre son vélo dans le métro ou dans le train régional pour se balader hors de Copenhague et rejoindre la plage, la forêt, ou les parcs. Rendez-vous à la réception de votre hôtel ou dans l’un des nombreux loueurs de vélos et comptez environ une dizaine d’euros pour une location à la journée. Vous êtes désormais équipés et prêts pour visiter Copenhague à vélo.

Parce qu’il n’y a pas que la garde royale de Londres qui vaut le coup d’œil, à Copenhague aussi la relève de la garde est un moment des plus appréciés des locaux et des touristes. Ca se passe à la Place d’Amalienborg (Amalienborg Slotsplads) qui comporte quatre palais identiques qui datent du XVIIIème, dont celui de la Reine, qui fait l’objet de la Garde. Il s’agit là d’un rituel évidemment quotidien qui commence à midi tapante, et qui dure trente minutes. On y retrouve quand même les grands classiques de la Garde Royale que l’on trouve à Buckingham Palace, à savoir un uniforme typique et un grand bonnet à poils. Un moment intense, millimétré et maîtrisé par les gardes, qui reste quelque chose de peu commun et auquel on a pris plaisir à assister.

Pour finir, un conseil : visitez Copenhague à Noël. Vous aurez froid, c’est vrai, mais en échange vous connaîtrez l’un des plus beaux marchés de Noël du monde.