Le parc national du Teide, la perle de Ténérife en Espagne

Keukenhof : le jardin des tulipes hollandaises
2 octobre 2020
Tour d’Europe des plus beaux châteaux de contes de fées
2 octobre 2020

Le Teide, en espagnol El Teide, est un stratovolcan situé sur l’île de Tenerife, dans l’archipel des îles Canaries, à l’ouest des côtes d’Afrique du Nord. Il culmine à 3 718 m, ce qui en fait le point culminant d’Espagne, le plus haut sommet dans l’océan Atlantique, mais aussi la troisième plus haute structure volcanique au monde si on compte depuis le fond océanique. Le volcanisme des îles Canaries et du Teide est dû à la présence d’un point chaud. La formation de Tenerife commence il y a 12 millions d’années, mais le volcanisme sur l’île est toujours actif, l’éruption la plus récente datant de 1909. La formation de l’édifice du Teide lui-même ne commence qu’il y a 200 000 ans, immédiatement après l’effondrement vers le nord d’un édifice volcanique plus ancien, formant la caldeira asymétrique de las Cañadas. Du fait de la différenciation magmatique, les laves du Teide sont felsiques, typiquement de la phonolite, et les éruptions sont relativement explosives. La dernière éruption du Teide date d’approximativement l’an 800, les éruptions plus récentes sur l’île étant dues aux rifts radiaux et étant majoritairement effusives. Cependant, le risque d’une éruption du Teide n’est pas écarté, et une activité sismique accrue en 2004 a encouragé le gouvernement à augmenter la surveillance volcanologique, une éruption explosive pouvant avoir des conséquences très sévères sur cette île très peuplée et très touristique. Visité par plus de 3,5 millions de personnes par an, le parc national du Teide est la perle de Ténérife. Un voyage aux origines de la Terre, une visite sur une autre planète, un endroit à visiter lors d’un séjour à Ténérife. 

Accès au parc national du Teide 

Le parc national du Teide s’étend sur une superficie de 19 000 hectares au cœur de l’île de Tenerife. Il dispose de quatre accès différents, par les quatre points cardinaux. L’accès nord traverse la vallée panoramique de La Orotava, l’accès Est traverse la dorsale de l’île de Tenerife, l’accès Sud entre dans la plus haute municipalité d’Espagne, Vilaflor, et l’accès Ouest à travers la région de Chio entre dans le Parc National en observant l’inséparable compagnon du volcan Teide, Pico Viejo, où a eu lieu la dernière éruption volcanique du Parc National du Teide. Le temps de montée à chacun des points d’accès est d’environ une heure et quart et ils sont parfaitement signalés.   

Visite du parc national du Teide   

Sentir le parc national du Teide nécessite de prendre son temps pour explorer chacun de ses différents points de vue et ainsi profiter d’un panorama totalement différent. Parmi les points recommandés, citons le mirador de La Tarta, une courbe bien connue où l’on peut observer une fantastique superposition de coulées volcaniques, les mines de San José avec un paysage très semblable à celui de Mars si l’on enlevait tout le reste de la végétation, les célèbres Roques de García dont l’image figurait sur les anciens billets de 1 000 peseta et la Zapatilla de la Reina, un endroit d’où l’on peut obtenir une belle vue des volcans Teide et Pico Viejo ainsi que du Llano de Ucanca.   

L’escalade d’El Teide   

En plus de la visite du parc national, de nombreux visiteurs sont encouragés à escalader le Teide, le point le plus élevé d’Espagne. La grande majorité encline à utiliser le téléphérique du Teide soit 2 356 m à 3 555 m. Cependant, il est également possible de couronner l’île à pied depuis la base du volcan. Le début de la piste vers le Teide est la Montaña Blanca qui est parfaitement balisée, un autre volcan du parc national du Teide. La montée totale est d’environ quatre heures et demie, à laquelle il faut ajouter environ quatre heures de descente. C’est pourquoi certains décident également de diviser l’ascension en deux jours. Cette option consiste à commencer à marcher dans l’après-midi, à passer la nuit dans le refuge d’Altavista situé à 3 256 mètres et, à l’aube, à commencer à marcher jusqu’au sommet du Teide afin de profiter d’un beau lever de soleil. La descente peut se faire en téléphérique ou à pied jusqu’au point de départ. 

Le pic Teide 

Il est pratique de savoir qu’un permis d’accès est nécessaire pour accéder au pic du Teide. Dans le passé, ce n’était pas nécessaire, mais pour des raisons de sécurité et de conservation, il est absolument obligatoire d’en faire la demande à l’avance. Il faut ainsi obtenir un permis pour le pic du Teide auprès des réserves des parcs nationaux. Elles sont gratuites et il suffit de choisir la date à laquelle vous souhaitez escalader le volcan et de faire la réservation en indiquant le nom, le prénom et la carte d’identité des personnes intéressées. Apprécier les couleurs du parc national du Teide le matin est impressionnant, mais le soir, cela devient magique. Les couleurs des coulées volcaniques changent, elles s’enveloppent d’orange et, lorsque le soleil se couche, les étoiles commencent à apparaître. Profiter du ciel dans le parc national du Teide est quelque chose de totalement inoubliable et absolument recommandable. Profitez de la tranquillité d’esprit que procure une bonne assurance voyage.